Poems

Les loups

J'entends les loups
Ils sont bien au chaud dans leurs maisons de campagne
Ils regardent goulûment la télévision
Pendant des heures, ils comptent à voix haute
les cadavres
et chantent à tue-tête des airs de réclame
Je vois les loups
Ils mangent à treize le gibier du jour
élisent à main levée le Judas de service
Pendant des heures, ils boivent un sang de village
encore jeune, peu fruité
à la robe défaite
le sang d'un terre où sommeillent des charniers
J'entends les loups
Ils éteignent à minuit
et violent légalement leurs femmes

Share this poem